Création d’un groupe francilien « Actualité de la pédagogie Freinet au Second degré »

Lettre du groupe francilien qui vient de se créer suite aux rencontres coopératives qui se tenaient à la Bourse du Travail depuis 2015. Rejoignez-nous!
Mathieu


 

À l’issue des 4e rencontres franciliennes « Pédagogies coopératives au second degré », le 17 juin à la Bourse du Travail de Paris, il a été proposé la création d’un groupe de travail Second degré affilié à l’ICEM-Pédagogie Freinet afin de clarifier nos aspirations et inspirations pédagogiques.

Ce groupe ouvert à l’ensemble des collègues francilien-ne-s et non-francilien-ne-s, aux béotiens curieux comme aux collègues aguerris aux techniques Freinet, adhérents de l’ICEM ou non, vise à faire travailler ensemble des enseignant-e-s partageant les mêmes fondamentaux en matière de philosophie éducative : les élèves autorisés/auteurs et sources de savoirs à partager, l’expression libre, la porosité vie/école, le fonctionnement coopératif, l’émancipation culturelle/sociale/politique par le travail et les apprentissages dans le cadre de l’Education nationale…

Ces collègues se réuniront de manière régulière, selon une périodicité à définir (toutes les 4 à 6 semaines maximum), afin de produire des outils, de permettre l’analyse critique de pratiques, de mettre en place des situations d’observation voir d’accompagnement avec un(e) « tuteur/tutrice » en cas de démarrage.

Puisqu’il serait absurde de réduire notre source d’inspiration à la seule pédagogie Freinet, nous aspirons à établir des passerelles avec les autres mouvements qui visent à transformer l’enseignement dans le Second degré, qu’il s’agisse du GFEN, de la Pédagogie Institutionnelle ou encore des Pédagogies critiques inspirées de Paulo Freire.

La pédagogie Freinet reste donc pour nous un mouvement, comme l’entendait Célestin mais aussi Elise, que nous voulons faire vivre, interroger, critiquer, actualiser au regard des défis que nous rencontrons dans nos classes, et ce en conformité avec nos valeurs, politiques, philosophiques ou militantes.

Ainsi, il nous paraît indispensable de nous mettre en relation avec les GD franciliens, afin de nouer des relations fortes avec nos collègues du Premier Degré qui ont beaucoup à nous apprendre, et que nous inviterons lors de nos réunions de travail.

A l’échelle nationale, nous chercherons à mettre en place un réseau de Groupes Second Degré (13, 44, 59, etc…), afin de mutualiser nos problématiques de travail, mais aussi les outils que nous produirons et ce dans le but de prévoir des rencontres annuelles du secteur second degré.

De nombreuses questions ont émergé à l’issue des Rencontres Coopératives, ne serait-ce que les premiers chantiers à lancer, les lieux d’accueil, ou encore les espaces de mutualisation en ligne.

Nous sommes convaincus de vivre une phase de renouvellement profond du Secteur Second Degré et attendons les prochains grands moments de l’ICEM (Congrès,
Biennale de l’éducation nouvelle, Fédération des Stages…) avec impatience afin de rencontrer les collègues des autres GD.

Le 21 juin 2017

Le groupe Second degré/Pédagogie Freinet Ile-de-France

Pour nous contacter, une adresse : gr_ile.de.france.2d chez icem-freinet.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.